Mon univers est hybride.

Se mêle-t-il d'Apollinien et de Dionysiaque ?

Les frontières s'assouplissent au profit d'une totale amplitude dans l'expression de soi : DessinDanse - MotsMatériaux - SèvesPoétiques, RhizomesLienFlux - TraitTraceLigne - Paradoxe...

En découle une arborescence de questionnements satellites : sur les conditions de monstration, sur la pérennité de ce que l'on donne à voir; son inscription dans le temps; notre propre poétique de l'espace, la temporalité, le Kairos.

Vient se convoquer içi,la question du réel, de la frontière, de l'intime, du rapport au corps, de l'impermanence, du geste, de la trace.

Rien n'est figé, ces micro-évènements s'inscrivent dans l'idée d'un mouvement sans cesse re-interrogé. Un work in progress.

Stratifications, agglomérats, toutes ces données sont pétries, bousculées jusqu'au jaillissement de 

la forme.

Chaque tentatives de dits ouvrent à une ré-articulation, à de nouvelles perspectives... à l'essence, au vivant.

Nous ne sommes jamais silence.

Afin de répondre aux conditions de monstrations que je souhaite, j'ai crée APARTé qui m'offre la possibilité de restituer mes productions dans des conditions optimales et singulières.